Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 08:00

Habiter autrement les centres-bourgs

La Glace à la Fourme

Le Parc Livradois-Forez a animé en 2012/2013 un programme "Habiter autrement les centres-bourgs" , en partenariat avec le Conseil général du Puy de Dôme. Ce programme est conduit dans le cadre d’un appel à projets de la DATAR ( Commissariat de Massif / Massif Central) à l’attention des départements et leurs territoires "souhaitant construire une offre d’accueil qualifiée".

 

Sur 6 communes du Parc (Châteldon, Courpière, Cunlhat, La Monnerie-le-Montel, St-Germain-l’Herm et St-Dier-d’auvergne), des équipes d’architectes/urbanistes ou des étudiants d’Ecole d’architecture ont réfléchi aux possibilités d’évolution de l’habitat en centre-bourg pour favoriser le maintien de la population et l’accueil de nouveau habitants. Les centres-bourgs du Livradois-Forez, comme de beaucoup d’autres secteurs ruraux du Massif central, sont en effet touchés par l’abandon des logements dans les centres-anciens et par la disparation des commerces et activités.

Comment réinvestir dans ce potentiel de logement, malgré les nombreuses contraintes et la mauvaise image dont il souffre ?

A Cunlhat ,l’équipe du Collectif ETC a travaillé de mars à mai 2013 en résidence.
En parallèle de sa mission technique (analyse foncière du quartier St-Martin, identification de deux opérations de réhabilitation à mener en priorité dans le quartier St-Martin (une grange et l’ancienne cure, toutes deux en propriété privée), le Collectif ETC a réalisé un film « La glace à la fourme » qui évoque l’accueil et l’installation d’un nouvel habitant dans le centre-bourg.

La réalisation de ce court-métrage a mobilisé la population du bourg et de la commune. Avec beaucoup d’humour et d’optimisme «communicatif» le film traite de la valorisation et de la promotion de la qualité de vie dans les centres anciens, de leur capacité d’adaptation à d’autres pratiques (espaces publics, commerces…), du rôle des réseaux sociaux et de l’évolution du regard que portent l’habitant ou l’usager. Les cinéphiles avertis y verront même un clin d’œil à Maurice Pialat dans une scène au comptoir d'un bar.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par saintbonnetlechastel - dans Fêtes et manifestations
commenter cet article

commentaires