Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 18:22

Depuis près de 9 ans, la Commune de Saint-Bonnet-le-Chastel s'est engagée dans une démarche éco-vertueuse en renonçant, peu à peu, à toute utilisation de pesticides.

Grace à l'implication des employés communaux, des élus et des habitants, nous n'employons plus aucun produit phyto-sanitaire depuis plusieurs années.

Ceci constitue une révolution, non seulement dans la pratique mais aussi dans la perception que chacun peut avoir de l'espace commun.

 

J'ai déjà eu l'occasion de remercier chacun pour sa tolérance vis à vis de ses simples - autrefois qualifiées de mauvaises herbes - qui ont trouvé droit de citer le long de nos rues.

Je sais que la renonciation à un entretien chimique du cimetière est parfois encore une source d'incompréhension. Je ne pense cependant pas que nos morts n'aient jamais eu envie que leurs descendants héritent d'une terre empoisonnée et, grâce à la communauté de communes Ambert Livradois Forez, nous disposerons prochainement de matériels permettant d'améliorer le désherbage mécanique des allées.

Peu à peu, dans les secteurs les plus favorables, nous avons réussi à faire coloniser les interstices de nos voiries par des fleurs ; là où cela ne se justifiait pas, nous avons renoncé aux cours de stabilisé pour une pelouse tout aussi agréable, merci d'ailleurs aux joueurs de pétanque qui ont compris les raisons de la diminution du nombre des terrains affectés à leur loisir.

 

Saison après saison, une nature - d'ailleurs domestiquée - reprend ses droits dans un équilibre retrouvé ; l'augmentation significative du nombres de ruchers sur le territoire de la Commune n'aurait peut être pas été possible sans cela.

Tout ceci s'inscrit dans une volonté plus large qui, par exemple, a conduit le Conseil municipal à diminuer fortement les temps d'allumage de l'éclairage public.

 

Pour autant, jusqu'à présent, nous n'avions demandé aucune certification.

Nous faisions ce que nous estimions être bien sans nous poser d'autres questions.

Tel M. JOURDAIN qui faisait de la prose sans le savoir, nous faisions du zéro pesticide sans le dire.

Ambert Livradois Forez souhaitant faire reconnaître l'exemplarité de nos territoires en terme d'éco-comportement nous avons cependant franchi le pas et obtenu le plus haut niveau (3 feuille) du label de la charte d'entretien des espaces publics.

Que chacun soit remercié pour son implication quotidienne.

 

Vers une terre saine

Partager cet article

Repost0

commentaires